L’Encyclopédie du couvre-chef

2008, Samedi midi éditions

Voici ce qui est inscrit à la lettre G pour Grégoire, Lucie :

n.p. – CHAP. – Amérique du Nord*, Québec. Modiste* et chapelière*. Après avoir suivi une formation à l’école des Beaux-Arts, puis de haute couture avec madame Cotnoir-Capponi, elle s’inscrit au collège Lasalle pour suivre des cours en chapellerie*. En 1989, elle vient en France et y séjourne durant quatre années. Elle collabore alors à de nombreuses manifestations à Paris, Marseille et Chazelles-sur-Lyon* (atelier-musée du Chapeau*). De retour au Québec, à Montréal, elle jongle avec le prêt-à-porter, le théâtre, le cinéma, l’opéra et l’enseignement, et continue à participer régulièrement à des expositions internationales. En 2003, elle se lie avec Julienne Aras*, modiste réputée d’origine belge, et un an plus tard, avec Marguerite Ducharme*, fleuriste* et plumassière*. Ces deux créatrices lui enseignent encore d’autres techniques. Son atelier est installé chez elle, dans le quartier Rosemont, à Montréal. Pour Lucie Grégoire, ” la sensation du port du chapeau doit être celle du confort “. Très inspirée par la matière, elle ne fait pas nécessairement de croquis, et se laisse guider plutôt par ses mains. Lucie Grégoire a participé aux Rencontres* internationales des arts du Chapeau en 1995, 1997, et 1999 et a obtenu, chaque fois, un prix, dont le prix Hermès en 1999, pour un chapeau d’inspiration amérindienne*, répondant au thème imposé ” influences ethniques “. La calotte* en feutre* flamand* était garnie d’une parure de plumes réalisées en feutre.

Migwan achtotin - Prix Hermès 1999

Migwan achtotin – Prix Hermès 1999

Pour les mordus, les passionnés de chapeaux,  voici les références de l’Encyclopédie du couvre-chef :

BOLOMIER, Éliane, DUMONTHIER, Jean, GAUDIN, Jean-Pierre et MOREL, Pierre. Encyclopédie du couvre-chef, Lyon, Samedi midi éditions, 2008, 399 p.

Vous pouvez vous procurez cet ouvrage au musée du chapeau de Chazelles-sur-Lyon, France.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.